Augmentation des voyageurs en Asie et dans le Pacifique

L’association des voyages de la région Asie-Pacifique (PATA) a publié des chiffres préliminaires pour les arrivées de visiteurs internationaux en Asie et dans le Pacifique pour Janvier 2011, montrant une augmentation générale de sept pour cent par rapport à l’année dernière. L’ouverture de nouveaux pays, l’intérêt toujours grandissant des touristes pour cette région et l’augmentation d’offres de séjours et de billets d’avion à moindre coût y sont certainement pour quelque chose.

L’Asie du Sud a donné le ton avec la plus forte croissance des arrivées parmi les quatre sous-régions couvertes pour Janvier 2011, avec un gain de 14%. Le Sri Lanka (+46%), Népal (+26%), les Maldives (+18%) et l’Inde (+10%) chaque records pour le mois (en glissement annuel). La Coupe du Monde 2011 de cricket , qui a débuté à la mi-Février au Bangladesh, en Inde et au Sri Lanka, ont contribué à maintenir l’élan actuel de croissance pour cette sous-région jusqu’à et y compris la finale, le 2 avril 2011.

Les destinations de l’Asie du Sud a également signalé une forte hausse de dix pour cent pour le mois, grâce à une croissance à deux chiffres des arrivées internationales au Cambodge (+18%), Indonésie (+11%), Myanmar (+27%), le Philippines (+17%), Singapour (+16%), Thaïlande (+12%) et le Vietnam (+22%). La croissance des arrivées de visiteurs en Malaisie est restée atone avec seulement un pour cent d’augmentation en grande partie grâce à une légère baisse du nombre d’arrivées d’Asie du Sud, un sous-région qui contribue à plus de 70% des arrivées totales des visiteurs à la Malaisie.

L’Asie du Nord a enregistré une croissance relativement lente de cinq et demi pour cent, mais il faut se rappeler que, en raison de l’énorme volume de base, ce reste assimilée à plus de 940.000 arrivées supplémentaires pour le mois. Une croissance plus forte des arrivées a été signalés par Hong Kong (+22%), du Taipei chinois (+16%) et le Japon (+12%) et cette croissance à compenser la baisse de la Chine (plus un pour cent), Macao (plus un pour cent ) et la Corée (ROK) (plus trois pour cent). Aucune donnée n’est encore disponible pour la Mongolie.

Les arrivées internationales dans le Pacifique ont enregistré une croissance soutenue de quatre pour cent pour Janvier 2011, mais cela reste inégal à travers les destinations. L’Australie et la Nouvelle-Zélande a indiqué étrangers entrant croissance de cinq pour cent et quatre pour cent respectivement, tandis que les îles Marshall (+12%), la Nouvelle-Calédonie (+16%) et Palau (+35%) chacune a connu des résultats relativement robustes. Les îles Samoa (moins de deux pour cent) et le Vanuatu (-24%), d’autre part ont accusé une contraction du nombre d’arrivées pour le mois.

L’année 2011 a commencé fortement pour le Voyage et l’industrie du tourisme en Asie et le Pacifique, en maintenant l’élan de croissance des arrivées vu tout au long de 2010. L’Asie du Sud a continué de fournir des résultats plus forts tandis que l’Asie du Nord et le Pacifique ont enregistré une croissance relativement plus lente. Cette dynamique positive début cependant, est évidemment appelé à être négativement affectées par le tremblement de terre et le tsunami dévastateurs qui ont frappé le Japon en résulte sur le mois de Mars .

Le Japon est le deuxième plus grand marché émetteur pour l’Asie-Pacifique, derrière la Chine, et a généré quelque 17,5 millions d’arrivées à destinations de la région (y compris le Canada, le Mexique et les États-Unis) l’an dernier, une année de croissance après les baisses enregistrées en 2008 et en 2009. Atteindre un niveau de croissance similaire maintenant, bien sûr paraît peu probable.

Le Tourisme récepteur du Japon est restée vigoureuse en Janvier 2011 lors d’arrivées de visiteurs internationaux a augmenté de 12% d’année en année, les arrivées toutefois étrangères à la destination pour les mois immédiatement à venir – de Mars à Mai et / ou éventuellement Juin – devraient chuter considérablement . Compte tenu du fait que les aéroports au Japon, à l’exception de l’aéroport de Sendai, fonctionnent maintenant normalement (mais avec des vols annulés) et villes-portes d’autres telles que Osaka et à Fukuoka, où le transport fonctionne normalement et les entreprises fonctionnent comme d’habitude, nous espérons pour certains signes d’un rebond ou un retour à une certaine forme de normalité dans la seconde moitié de l’année .

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commentez