Ce qu’il faut savoir sur la Birmanie avant d’y aller

birmanie

La Birmanie ou Myanmar est le pays tendance de ces dernières années avec son ouverture très récente au tourisme car il permet de découvrir des merveilles encore peu visitées.

La monnaie birmane :

La monnaie de la Birmanie est le kyat du Myanmar ou MMK. Au moment ou je rédige cet article, 1 EUR =1 455,06MMK et 1 USD =1 364,32MMK . Les changeurs d’argent sont maintenant bien réglementés et équitables; Il n’est plus nécessaire de trouver un changeur de monnaie du marché noir.

Les guichets automatiques internationaux (ATM) se répandent partout dans le pays, mais ils ne sont pas toujours fiables, l’accès dans les principales zones touristiques comme Yangon, Mandalay, Bagan et Inle Lake est tout de même possible. Les cartes de crédit gagnent progressivement en popularité, mais ne sont principalement utilisées que dans les hôtels haut de gamme et les restaurants de luxe.

La sécurité

Pour le voyageur moyen, la Birmanie est un pays sûr. Peu de vols peuvent survenir, mais les crimes violents contre les étrangers sont pratiquement du jamais vu . La plupart des confrontations proviennent d’un manque de respect des normes culturelles, comme le port de chaussures et de vêtements non conservateurs dans les sites religieux. Pensez à vous renseigner sur les choses à faire et à ne pas faire quand vous visiterez des lieux sacrés. Dans certaines parties du pays, le conflit armé entre le gouvernement central et les groupes ethniques persiste. Ces zones ont besoin de permis spéciaux pour être visitée où alors sont complètement hors limites, ce qui rend presque impossible de se retrouver accidentellement là-bas. Les étrangers n’ont jamais été ciblés, mais restez sur les principaux axes de transport autour de l’extrême nord, dans les états de Shan et de Kachin.

La Police

La plupart des policiers ne parlent pas beaucoup anglais, bien que la police touristique est d’un grand secours, dans les zones plus fréquentées où vous pouvez les trouver. Actuellement, la police touristique n’a pas de numéro nationalisé, mais vous pouvez les demander à partir de votre hébergement avec le numéro local ou la police du Myanmar peut être joingnable au 199.


Soins de santé

Lorsque l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé le système de Birmanie pour la dernière fois, elle s’est classées à la position 190 sur 190 pays pour sa «performance globale du système de santé». Si vous avez un souci grave, soyez traité en dehors du pays. Les soins de santé de classe mondiale de la Thaïlande se trouvent à un court vol. Il est fortement recommandé d’avoir une assurance voyage qui a une couverture d’évacuation. Si vous allez faire des randonnées à pied ou à vélo, ou quelque chose avec un degré de risque, cette option est pratiquement une nécessité.

Les Transports

Le système de transport du Myanmar peut être un peu rudimentaire, mais devrait vous conduire là où vous allez. Des autobus de haute qualité commencent à être utilisés par les grandes compagnies d’autobus et font des itinéraires entre les principaux sites touristiques, mais sinon, vous trouverez de tout comme transport, du meilleur au pire des pires. Les trains sont généralement en retard et extrêmement bondés. Les vols intérieurs peuvent être annulés ou reprogrammés par manque de passagers, alors assurez-vous de prévoir large si vous avez des correspondances. Un agent de voyage local sera en mesure de vous donner les meilleures options pour les vols.

Les Visas

Le système des visas évolue. À partir de la mi-2016, les visas à l’arrivée sont disponibles à certains points d’entrée de l’aéroport international et, avec un visa pré-délivré, les étrangers peuvent entrer via une gamme de points d’entrée terrestres. Si vous dépassez la date d’un visa, l’amende est de 3 $ par jour.

La langue

La langue nationale est le birman, qui utilise une écriture non romaine et a trois tons principaux. Les bases peuvent être faciles, mais la structure grammaticale est difficile à apprendre. Si une phrase se termine par ‘deh’ ou ‘meh’, c’est une déclaration. Si elle se termine en ‘bu’, c’est un négatif (ou ‘non’). Si elle se termine en ‘la’ ou ‘leh’ c’est une question. Beaucoup de gens parlent anglais, et bien, mais beaucoup ne le parleront pas du tout. Dans certains états, vous trouverez les habitants utilisant une langue différente comme langue maternelle, et parfois ils ne parlent pas birman du tout.

La Météo

Il y a trois saisons : chaude, pluvieuse et fraîche. Fin février à juin, c’est la saison chaude, et peu importe d’où vous venez dans le monde, vous aurez très chaud. Yangon devient particulièrement humide car elle a un taux d’humidité élevé tout au long de l’année. La saison des pluies se produit de juin à octobre et peut être agréable si vous êtes au nord de Yangon, mais la mousson de Yangon vers le bas par le sud peut apporter une quantité incalculable de pluie et d’inondations. La saison fraiche, de fin octobre à février, est de loin le moment le plus agréable pour visiter le pays, vous trouverez peu de pluie ou et vous aurez beaucoup moins chaud.

La Birmanie est l’un des pays les moins développés de l’Asie du Sud-Est

En raison de tensions politiques et de sanctions, depuis près de 50 ans, la Birmanie n’a commencé à voir l’afflux de visiteurs internationaux que très récemment. Yangon est la ville la plus développée dans le pays, mais même là les pannes et les inondations sont communes. La Birmanie n’est pas une destination pour ceux qui recherchent le luxe et le service haut de gamme, mais c’est un bon choix pour ceux qui cherchent à échanger avec les locaux et l’aventure.

Birmanie, la terre d’or

La Birmanie est riche en histoire et en culture. Les habitants sont très sympathiques, le pays est très sûr pour y voyager et les et les paysages peuvent être sensationnels. Les prix peuvent être élevés, surtout quand il s’agit de l’hébergement, et la valeur pour le dollar peut être pauvre par rapport à d’autres pays comme la Thaïlande. Les destinations les plus populaires sont de plus en plus visitées, mais ne sont toujours pas à comparer avec le volume élevé de visiteurs d’autres destinations dans les autres pays voisins. Il est facile de voir que les villes les plus populaires et les sites n’auront pas le même charme dans les cinq prochaines années.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commentez