Le Myanmar envisage plus d’investissements dans le tourisme responsable, promeut les destinations de plage les mieux conservées

S’appuyant sur une vague d’investissements dans son secteur du tourisme, le Myanmar (Birmanie) fait de plus en plus appel à des investissements plus responsables et durables tout en promouvant ses destinations de plage les mieux conservées.

«Le moment est idéal pour investir au Myanmar car il s’ouvre sur le monde. Nous avons des destinations touristiques fantastiques qui doivent être desservis par des hôtels de classe mondiale et des stations balnéaires, des expériences de voyage unique et une meilleure infrastructure», a indiqué le ministre de l’Union des Hôtels et du Tourisme, U Ohn Maung lors du forum ASEAN Tourism 2017 à Singapour, qui a eu lieu du 16 au 20 janvier.

Le gouvernement du Myanmar a promis de mettre en place un traitement privilégié et préférentiel aux investisseurs dans le secteur du tourisme. Le mois dernier, le Parlement de l’Union du Myanmar a approuvé une proposition pour que le pays participe à la création d’un bureau de coordination du tourisme dans le Grand Mékong.

Selon les chiffres du ministère des Hôtels et du Tourisme du Myanmar, les investissements étrangers directs dans les projets hôteliers et touristiques du Myanmar ont atteint près de 3 milliards de dollars américains en 2016. Singapour (1,6 milliard de dollars) figure parmi les principaux investisseurs, la Thaïlande (445 millions de dollars) et le Vietnam (440 millions de dollars) sont deux autres grands investisseurs. En novembre 2016, l’IED dans le secteur du tourisme avait généré 56 projets, contre 48 projets en 2015, soit 2,6 milliards de dollars.

Au cours de l’ATF, un événement régional annuel visant à promouvoir l’ASEAN en tant que destination touristique et à stimuler les déplacements intra-ASEAN, le Myanmar a également fait une offre pour que davantage de touristes viennent explorer ses destinations de plage moins fréquentées comme Ngapali, Myeik et Dawei dans l’archipel de Mergui.

L’archipel de Mergui, situé dans la partie la plus méridionale du Myanmar, abrite également le parc national marin de Lampi, qui protège une riche biodiversité avec plus de 50 espèces terrestres et marines menacées.

Le Myanmar possède également diverses attractions naturelles et culturelles dans les endroits moins fréquentés avec les États de Kayin, Chin, Mon et Kayah. Mais le pays possède également des destinations bien connues telles que Bagan, Inle Lake, Mandalay et Yangon.

«Nous invitons les voyageurs du monde entier et surtout nos voisins proches en Asie du Sud-Est, à dévoiler la magie et le mystère du Myanmar, à découvrir nos traditions et nos festivals ainsi que l’hospitalité chaleureuse de notre peuple», a déclaré le ministre U Ohn Maung.

Selon les données de Myanmar Tourisme Marketing, malgré une baisse du nombre total de visiteurs pour le visa de touriste, il y a eu une augmentation du nombre de visiteurs venant d’Amérique du Nord et en d’Europe occidentale en 2016.

L’Asie reste le plus grand marché source pour le Myanmar, représentant bien plus de 65% des visiteurs entrants en 2016. La Thaïlande voisine en tête de liste avec 17,25% des visiteurs, tandis que Singapour (4,21%) et la Malaisie (3,51%) sont encore loin derrière.

Le Myanmar propose aux voyageurs un excellent rapport qualité / prix, c’est un lieu magique d’expériences authentiques, mémorables et enrichissantes, ainsi que d’une hospitalité chaleureuse, captivante, sûre et belle.

Une partie de la Fédération du tourisme du Myanmar, MTM vise à promouvoir le Myanmar comme une destination touristique durable qui est sécuritaire et facilement accessible à tout moment de l’année.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commentez