Tagged: Laos

Le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam discutent des moyens de stimuler le tourisme

Les ministres du tourisme du Cambodge, du Laos, du Myanmar ( Birmanie ) et du Vietnam ont tenu une réunion à Ho Chi Minh-Ville afin de discuter des moyens pouvant stimuler le tourisme dans ces quatre pays, la création d’une destination touristique commune aux quatre pays.
Lors de la réunion du 13 Septembre dernier, en présence de plus de 200 délégués, investisseurs, les experts du tourisme ont déclaré que la tendance actuelle en matière de tourisme montrait que les touristes venant au Vietnam aurait également souhaité se rendre au Cambodge, au Laos et au Myanmar.

Les ministres du tourisme du Cambodge, du Laos et du Myanmar ont convenu que ça serait le Vietnam qui jouerait un rôle important dans l’avenir de la connexion et du transfert des visiteurs pour les trois autres pays.
Read more »

Documentaire : Là-bas, sur le Mékong à voir sur France 5

Là-bas, sur le Mékong est un documentaire français réalisé par Vincent Leduc, il sera diffusé le Dimanche 03 avril à 20h00 sur la chaine France 5.
Le résumé du reportage est le suivant :
Le Mékong est l’un des fleuves les plus importants d’Asie. Plusieurs Etats de la région en ont fait leur limite territoriale : il sépare ainsi le Laos de la Birmanie et de la Thaïlande. Le documentariste Vincent Leduc suit le cours de ce fleuve à part. Il débute son voyage au nord du Laos, à Muang Sing. Cette ville accueille le plus grand nombre de minorités ethniques du pays. En Birmanie, le fleuve est extrêmement sauvage. De très nombreux rochers compliquent la navigation. Au Cambodge, les habitants semblent apprécier les voyageurs. Dernière étape : le Viêtnam où le delta du Mékong est source de richesse. Trouvant sa source au Tibet, le fleuve rejoint la mer de Chine au niveau du littoral du Viêtnam.

Projet de Visa touristique unique en Asie du Sud-Est

Un projet permettant aux voyageurs étrangers de visiter les pays d’Asie du Sud-Est avec un visa touristique unique est désormais en cours.

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) est en discussions sur l’élaboration d’un système en vertu duquel les touristes pourront visiter les différents pays dans la région de la même manière qu’ils peuvent le faire en Europe.

Il est à espérer que le système de visas unifié contribuera à rationaliser le s déplacements touristiques dans la région qui comprend des endroits aussi divers que le Cambodge, avec ses temples recouverts de jungle à Angkor Wat et Bali avec ses stations balnéaires de luxe. Read more »

Documentaire : Drôle de trip épisode 1 Asie sur France 4

Drôle de trip est un documentaire fiction réalisé par Raphaël de Casabianca et Antoine Delaplace.
L’émission sera diffusée le samedi 8 janvier 2011 sur France 4 à 18h.
Le principe du docu-fiction est de suivre les aventures drôles et décalées d’Antoine et Raphaël à travers le monde .
Au programme des deux premiers épisodes, l’Inde, l’Asie du Sud-Est, le Japon pour le premier épisode que l’Asie et le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine pour le second épisode sur l’Amérique du Sud.
Résumé de l’épisode 1 Asie de Drôle de Trip :
Pour Antoine et Raphaël, la culture rime avec aventure et se vit au quotidien. Sur un ton décalé et ludique, ils font étape en réalisant des parodies d’émissions, de séries télé, de films ou de clips musicaux. Leur parcours en Asie les emmène de la Thaïlande au Japon en passant par le Laos, le Cambodge, le Vietnam et la Chine. Ils n’hésitent pas à se transformer en Bioman dans les rues de Tokyo, à jouer les aventuriers dans les temples d’Angkor Vat au Cambodge, à parodier les jeux d’aventure dans «Phnom Penh Express» ou encore à tourner un clip en «lip dub» à Hong Kong. Read more »

Le Mékong frappé par la sécheresse, au plus bas depuis des décennies

Le Mékong est à plusieurs endroits à des plus bas depuis des décennies, une menace pour l’approvisionnement en eau, les systèmes d’irrigation et de navigation de millions de personnes vivant dans le bassin de ce fleuve d’Asie du Sud-Est, a averti vendredi un organisme régional.

Le nord de la Thaïlande, du Laos, le sud-ouest de la Chine sont surtout affectés, selon la Mekong River Commission (MRC), organisme intergouvernemental regroupant Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam et traitant des questions de pêche, agriculture, environnement, transport et débit liées au fleuve.

A plusieurs endroits du Mékong au Laos et en Thaïlande, les mesures sont encore plus basses qu’en 1993, année qui avait suivi une extrême sécheresse régionale, poursuit la MRC. Dans le sud-ouest chinois, des plus bas en 50 ans ont été enregistrés.
Read more »

Le Japon offre 3,7 milliards d’euros d’aide aux pays riverains du Mékong

japonLe Japon s’est engagé vendredi à fournir une aide sous forme de prêts bonifiés de 3,7 milliards d’euros au cours des trois prochaines années aux cinq pays d’Asie du Sud-Est riverains du Mékong, a-t-on annoncé de source officielle.

Le Premier ministre japonais Yukio Hatoyama a fait cette promesse lors de l’ouverture d’un sommet à Tokyo en présence des chefs de gouvernement du Cambodge, du Laos, de Birmanie, de Thailande et du Vietnam.

« Le Japon s’engage pour les trois prochaines années à fournir une aide au développement de plus de 500 milliards de yens » (3,7 milliards d’euros), a déclaré M. Hatoyama, cité par un porte-parole du gouvernement japonais.

Le principal objectif de ce sommet de deux jours, le premier du genre rassemblant le Japon et les pays du bassin du Mékong, est d’accélérer le développement économique de cette région peuplée de quelque 220 millions d’habitants. Le Japon souhaite également profiter de cette tribune pour discuter de programmes de protection de l’environnement et de lutte contre le changement climatique.

« La région du Mékong est importante pour notre pays. Nous souhaitons renforcer notre coopération avec ces pays », a souligné le Premier ministre japonais, en rappelant son projet de création d’une Communauté d’Asie de l’Est sur le modèle de l’Union Européenne.

Le porte-parole a précisé que 80% de l’aide serait fournie sous forme de prêts à très faibles taux d’intérêts, pour des projets d’infrastructures routières transrégionales, de traitement de l’eau, mais aussi d’assistance technologique et de formation.

Selon le journal économique Nikkei, les principaux bénéficiaires de cette aide devraient être le Cambodge, le Laos et le Vietnam, trois pays longtemps isolés par la guerre qui restent aujourd’hui plus pauvres que le reste de l’Asie du Sud-Est.

Bien que le Mékong long de 4.800 km prenne sa source en Chine, dans la chaîne de l’Himalaya, le gouvernement chinois n’a pas été invité à participer à ce sommet.

La Chine, principale rivale du Japon en Asie, a au cours des dernières années augmenté son aide et ses investissements dans le bassin du Mékong, notamment dans les mines et les plantations d’hévéa au Laos et dans le commerce avec la Birmanie.

source : AFP