Asie Voyage

Le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam discutent des moyens de stimuler le tourisme

Les ministres du tourisme du Cambodge, du Laos, du Myanmar ( Birmanie ) et du Vietnam ont tenu une réunion à Ho Chi Minh-Ville afin de discuter des moyens pouvant stimuler le tourisme dans ces quatre pays, la création d’une destination touristique commune aux quatre pays.
Lors de la réunion du 13 Septembre dernier, en présence de plus de 200 délégués, investisseurs, les experts du tourisme ont déclaré que la tendance actuelle en matière de tourisme montrait que les touristes venant au Vietnam aurait également souhaité se rendre au Cambodge, au Laos et au Myanmar.

Les ministres du tourisme du Cambodge, du Laos et du Myanmar ont convenu que ça serait le Vietnam qui jouerait un rôle important dans l’avenir de la connexion et du transfert des visiteurs pour les trois autres pays.

Thong Khon, le ministre du Tourisme du Cambodge a déclaré que la coopération avec le Vietnam a largement été bénéfique pour son pays. Outre l’augmentation du nombre de voyageurs vietnamiens au Cambodge chaque année, le Vietnam est également un endroit stratégique pour le transfert des touristes d’autres pays vers le Cambodge.

Durant les trois dernières années, les Vietnamiens ont pris les devants, devenant le plus grand nombre de visiteurs étrangers au Cambodge. L’année dernière, 470 000 vietnamiens ont visité le Cambodge sur un total de 2,5 millions de visiteurs étrangers, dont le nombre devrait augmenter à 550 000 cette année.

De nombreux délégués ont déclaré lors de la réunion des quatre pays devrait exempter les frais de visa pour les visiteurs étrangers qui veulent voyager dans ces quatre pays.

Hoang Tuan Anh, le ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme a indiqué que le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam ont un potentiel énorme pour développer le tourisme inter-régional. Cependant, ils doivent investir davantage dans les infrastructures et services, en particulier au Myanmar et au Laos.

Ils devraient également développer un meilleur réseau de transport au sein des régions, surtout pour les voies aériennes et maritimes. A l’heure actuelle, les routes entre le Vietnam et le Cambodge et le Vietnam-Laos-nord de la Thaïlande sont opérationnelles. Dans un futur proche, il existe déjà des projets de voies ferroviaires pour relier plus facilement la Chine, le Myanmar, le Laos, le Vietnam et le Cambodge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *