Asie Voyage

13 nations d’Asie s’engagent pour sauver les tigres sauvages

Treize pays d’Asie, y compris la Russie, la Chine et l’Inde, ont signé un engagement pour sauver la population des tigres sauvages qui est en constante baisse.

Les spécialistes de la faune annoncent que le nombre de tigres sauvages a chuté de manière déplorable, passant de 100.000 il y a un siècle à environ 3.200 tigres de nos jours.

Les experts disent que la demande de peaux de tigres et d’autres parties du corps du tigre, est du aux croyances de certains, qui pensent à tort que le tigre peut soigner ou bien augmenter les performances sexuelles. Cela a fortement contribué à pousser les tigres sauvages à bord de l’extinction totale.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a reçu les dirigeants et hauts fonctionnaires de 12 autres gouvernements asiatiques à Saint-Pétersbourg mardi pour les quatre jours du Forum International du Tigre.

M. Poutine a dit à la réunion qu’ il était important de préserver ce qu’il appelle un magnifique animal pour les générations futures.

Il a également dit qu’il souhaitait voir le nombre de tigres de l’Asie à l’état sauvage doublé d’ici 2022. Il a indiqué savoir que cet objectif était difficile, mais qu’il pouvait être atteint avec l’aide de tous.

Le Premier ministre a également appelé à l’aide financière aux pays en développement qui s’efforcent de sauver les tigres.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a dit à la tribune que pour faire ces efforts un véritable succès, il serait nécessaire de renforcer une répression internationale sur le braconnage et le commerce illicite mondial des tigres.

En plus de la Russie et la Chine, les 11 autres pays participant au forum de Saint-Pétersbourg sont le Bangladesh, le Bhoutan, Birmanie, Cambodge, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Népal, Thaïlande et Vietnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *