Asie Voyage

Avec le Myanmar, l’ASEAN possède plus de sites du patrimoine mondial

Anciennes cités pyuLe Myanmar (Birmanie) a enfin fait son entrée dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, à la suite de l’annonce de nouveaux sites reconnus dans la prestigieuse liste. Deux autres sites, l’un au Vietnam et l’un aux Philippines, ont également intégré la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour l’Asie.

Depuis que le Myanmar a commencé son processus de transition pour se transformer d’une dictature militaire en une démocratie, la plupart des experts du tourisme et de la culture s’attendent à voir l’UNESCO reconnaitre de nombreux sites du pays, étant l’un des pays les plus riches de l’Asie du Sud-Est pour les sites naturels et culturels.

L’ancienne ville de Bagan avec ses milliers de stupas répartis le long de kilomètres de plaines, méritait sans contestation de devenir l’un des premiers nouveaux sites du patrimoine de l’UNESCO dans le pays, un équivalent birman de la grandiose cité d’Angkor au Cambodge, de Ayutthaya en Thaïlande ou de Borobudur en Indonésie.

Myanmar-Anciennes cités pyuLa dernière assemblée du Comité du patrimoine mondial a confirmé en effet l’entrée du Myanmar dans la Liste du patrimoine mondial. Mais à la surprise générale, le premier site qui fut ornée d’un titre prestigieux n’est pas Bagan mais les Anciennes cités de Pyu qui comprennent en fait trois agglomérations urbaines avec Halin, Beiktahano et Sri Ksetra dans le bassin inférieur du fleuve Irrawaddy. Ils faisaient tous parti du royaume de Pyu qui fut actif de 200 avant JC jusqu’à 900 après JC.

Aujourd’hui, le site de Pyu avec ses stupas monumentales en briques, les vestiges de citadelles et les cimetières attirent quelque 60000 visiteurs par an, selon Daw moi Khaing, du ministère de la Culture du Myanmar. L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO aidera pour la collecte de fonds internationaux et attirera plus de touristes dans cette région du pays. Le Myanmar est en train de pousser pour répertorier également Bagan mais des constructions controversées sur le site ainsi que des travaux de restauration hasardeux ont partiellement diminué les chances de Bagan.

Les deux autres nouveaux sites sur le patrimoine mondial pour l’ASEAN comprennent le site paysager de Trang An dans le nord du Vietnam, situé ans la province de Ninh Binh, il s’étend sur 4000 hectares de forêts avec formation karstique, rivières souterraines, grottes et pagodes historiques. La zone est déjà classée comme parc national. Dans le passé, Trang An fut le siège de trois éphémères dynasties.

Aux Philippines, le Sanctuaire de faune et de flore sauvages de la chaîne du mont Hamiguitan dans la partie sud-est du Corridor de biodiversité oriental de Mindanao, près de Davao, est l’hote des derniers aigles des Philippines. L’oiseau est la deuxième plus grande espèces d’aigles dans le monde. La montagne a non seulement des aigles mais une faune très diverses. Le site du patrimoine naturel mondial de l’UNESCO est le premier à être située sur l’île de Mindanao et permettre également de stimuler le tourisme dans cette partie du pays. Les Philippines ont maintenant six sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *