Asie Voyage

L’ASEAN forme un bloc pour promouvoir la région comme une destination touristique unique

Les pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) se joignent maintenant les mains dans la promotion du bloc comme une seule destination touristique afin de développer davantage l’industrie du tourisme dans la région, selon la ministre indonésienne du tourisme.

« Grâce à la coopération entre les ministres du tourisme de l’ASEAN, nous avons déjà développé l’ASEAN des stratégies de promotion et de marketing commune de marché, nous allons à développer l’image de l’ASEAN en tant que destination touristique unique, » a indiqué Mari Elka Pangestu, la ministre indonésienne du Tourisme et de l’économie créative, lors d’une récente interview accordée à Xinhua en marge du Forum économique mondial sur l’Asie de l’Est.

Dans le cadre du régime touristique unique, les pays de l’ANASE ( ASEAN ) devront délivrer un visa commun pour les visiteurs voyageant dans les pays membres du groupement régional de l’Asie du Sud-Est. Actuellement, seuls les citoyens des pays-membres de l’ASEAN peuvent voyager dans toute la région sans visa.

Selon la ministre, l’initiative s’inscrit dans le cadre de l’effort de la région de former un marché unique d’ici à 2015 dans le cadre du schéma directeur de l’ASEAN de la Communauté économique (AEC).

En faisant la comparaison entre l’ASEAN et un navire de croisière, a déclaré Mari Elka Pangestu tous les pays à l’intérieur du corps peuvent avoir différents « ports d’escale », offrant aux visiteurs étrangers une variété d’expériences de voyage.

«Vous pouvez avoir de nombreuses combinaisons. Par exemple, vous pouvez aller à Singapour, à Bali (Indonésie) et Phuket (Thaïlande) lors d’un seul voyage et vous avez aussi beaucoup d’autres choix, » dit-elle.

Si l’ASEAN est offre une destination unique de confort pour les visiteurs, la simplification des procédures de visa pourrait être prévu.

La ministre indique que lesdites autorités de la région sont encore à travailler sur une proposition pour la délivrance d’un « visa commun pour l’ASEAN » pour les visiteurs étrangers de l’ASEAN visiteurs qui a été proposée l’an dernier.

«Des recommandations seront déposés à nouveau au prochain sommet de l’ASEAN », a t-elle dit. Elle a ajouté, cependant, que le processus pourrait prendre beaucoup de temps.

« En prenant le système de Schengen comme un exemple, il a fallu des décennies pour que les Européens puissent le finaliser», a déclaré la ministre. « Probablement, nous pourrons commencer avec deux ou trois pays pour des types particuliers de visiteurs comme des hommes d’affaires, puis étendre la politique commune des visas à long terme pour d’autres groupes de visiteurs. »

Mari Elka Pangestu a appelé ses homologues de l’ASEAN de mieux puiser dans le potentiel touristique de la région comme elle a souligné l’importance du commerce intra-ASEAN du tourisme qui, dit-elle, est une bonne façon pour les gens de la région de développer une meilleure compréhension sur la région elle-même et à se reconnaître en tant que citoyens de l’ASEAN dans son ensemble.

«L’année dernière, l’ASEAN a attiré près de 82 millions de touristes, dont 50 pour cent ont circulé dans la région », a indiqué la ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *