Asie Voyage

L’OMT place le changement climatique au «cœur» de son programme touristique en Asie

changement climatique asieL’OMT a annoncé que le tourisme devait prendre « une plus grande responsabilité » au sujet de son impact sur l’environnement et que le changement climatique devaitt être «au cœur de l’agenda du tourisme» en Asie du Sud-Est.

L’organisation a récemment organisé un événement majeur dans les Philippines et a souligné les mesures que les opérateurs touristiques de la région devraient prendre pour aider à protéger l’environnement.

Hébergé par le gouvernement philippin, la Conférence internationale de l’OMT sur le tourisme, l’ASEAN et le changement climatique a eu lieu à Legazpi fin mai 2014 et elle a mis en évidence les voies que l’industrie touristique devait prendre pour assurer un avenir durable.

Dans son discours d’ouverture lors de l’événement, le président philippin Benigno S. Aquino III a révélé l’approche des Philippines sur la question du changement climatique, qui comprend les questions environnementales dans le cadre de ses « plans locaux, nationaux et sectoriels », indiquant vouloir  » guider le développement des destinations touristiques et les activités touristiques par localité  » .

« Avec l’augmentation des risques du changement climatique, nous encourageons les autres pays membres de l’ASEAN, ainsi que les pays à travers le monde, à se pencher sur ces questions importantes. » a ajouté le président philippin.

Le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a déclaré le changement climatique devait être «au cœur des programmes du tourisme » et que l’industrie avait besoin de prendre « une plus grande responsabilité » au sujet son impact sur l’environnement.

« Les technologies de l’énergie efficace et renouvelable peuvent réduire les coûts opérationnels. L’Efficacité atténue non seulement les ressources et réduit l’empreinte du tourisme, mais favorise la croissance économique et crée des emplois nécessaires dans le processus » a déclaré Rifai .

La conférence OMT-ASEAN a rassemblé plus de 200 responsables du tourisme de haut rang, des décideurs et des experts de 18 pays de l’industrie du tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *