Asie Voyage

L’Asie du Sud devient une destination populaire pour les touristes chinois au cours de la fête nationale

taj asie du sudOn approche petit à petit de la «golden period», période au cours de laquelle les chinois préparent leurs déplacements pour la fête nationale qui commence à partir du 1er Octobre et qui dure plus d’une semaine. Selon les statistiques recueillies auprès de plusieurs grandes agences de voyage à Pékin, il y a une diminution importante sur les nombres de réservation de séjours en Asie du Sud-Est.
Affectés par les hausses de prix, les itinéraires de tournée en Asie du Sud-Est, à Hong Kong, Macao et Taiwan perdent les faveurs des touristes chinois lors de la planification de leurs voyages pour la fête nationale, tandis que l’Asie du Sud devient à son tour une destination qui reçoit la plus forte croissance en termes du nombre de réservations. Pendant ce temps, les réservations en Europe et Amérique du Nord restent stables.

Alors que l’augmentation du prix en raison de l’introduction de la nouvelle loi sur le tourisme ait influencé les choix des clients, leurs préférences de voyage vers les îles sont durement touchées. Cependant, selon Yang Yang, le directeur général de l’agence de voyage Spring Tour, la performance des ventes pour l’île de Phuket, l’île de Samui et pour d’autres destinations demeurent élevés cette année.

Les pays d’Asie du Sud comme l’Inde, le Népal, le Sri Lanka qui ont été des destinations comme moins attrayantes dans le passé, deviennent étonnamment populaire cette année. Hu Yang, le directeur général adjoint de l’agence de voyage China Women, a expliqué que les visites au Népal avaient jusqu’à présent toujours été que de « pures visites » sans achats, donc leurs prix restent presque les mêmes. En outre, comme, des destinations comme le Népal, le Sri Lanka, et autres destinations du sud asiatique ont été progressivement reconnue et acceptée par les touristes chinois cette année. En conséquence, le volume de réservation de produits de voyage pour l’Asie du Sud au cours de la fête nationale va doubler cette année par rapport à celle de l’année dernière.

De plus, la faible valeur de la roupie en Inde peut également être un phénomène déclencheur pour les touristes chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *