Asie Voyage

L’Inde se lance dans les croisières maritimes touristiques

L’industrie du tourisme Indien se prépare à remettre en question certains des leaders mondiaux dans le tourisme de croisière en introduisant des croisières maritimes le long de sa ligne de côte historique à l’intérieur d’ici moins d’un an.

«En un an, les croisières fonctionnent le long des côtes de l’Inde correspondront à celles de Royal Caribbean », a déclaré HR Kwaja, secrétaire du ministère du Tourisme, lors d’une conférence à Londres. « L’Inde a déjà de nombreuses croisières fluviales. Mais nous voyons un grand potentiel le long de la ligne de 7000 km, au large de l’Inde. Très bientôt, nous verrons la première croisière maritime le long des côtes de l’Inde. « 

La ligne de côte de l’Inde est parsemée de plusieurs lieux historiques et des grands ports tels que Kandla, Bombay, Navasheva, Mangalore, Cochin, à Chennai, Tuticorin, Vishakapatnam et Paradip.

La bord de côte du continent indien est entourée par la mer d’Oman dans l’océan à l’ouest, la baie du Bengale à l’est, et l’océan indien dans le sud. Le littoral de l’Inde comprend les côtes des îles Andaman et Nicobar dans le golfe du Bengale et des îles Lakshwadweep dans la mer d’Oman.

HR Kwaja, en relation avec le ministre d’Etat au Tourisme et le sultan Ahmed Devesh Chaturvedi, directeur général de l’Inde Tourisme, ont été le fer de lance d’une série de roadshows organisés par le chapitre indien de l’Asie-Pacifique Association Voyage (PATA) au Royaume-Uni et en Irlande. Les événements à Londres, Manchester, Glasgow, Birmingham et Dublin attirés politiciens de haut rang et des membres éminents de l’industrie du voyage. Mihir Bose, l’ancien rédacteur en chef sports à BBC a introduit la délégation indienne à l’auditoire britannique.

L’objectif est de faire de l’Inde une destination à l’année, avec la visite des villes historiques comme Delhi et Agra en hiver, et celles du Cachemire au printemps.

Les road shows ont été organisés en prélude au Marché du Monde Voyage paraître à Excel, à Londres. L’Indian tourisme occupe l’un des plus grands pavillons de l’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *