Asie Voyage

L’Asie accueille l’Année du Dragon pour 2012

Hier, l’Asie a accueilli l’Année du Dragon, avec une cacophonie de feux d’artifice, en espérant que le plus puissant signe dans le zodiaque chinois pourra démarrer l’année 2012 dans la richesse et le pouvoir qu’il représente.

De la Malaisie à la Corée du Sud, en passant par la Chine et le Vietnam, des millions de personnes ont parcouru des distances énormes pour se réunir avec leurs familles afin de fêter le Nouvel An lunaire, la fête la plus importante de l’année pour beaucoup dans la région Asie.

A minuit pile, Pékin s’illumina de couleur tout comme des familles à travers la capitale chinoise avec de nombreux feux d’artifices afin d’éloigner les mauvais esprits pour démarrer la nouvelle année.

Ceux qui vivent aux Philippines, en attendant, ont pu profiter de leur lundi du fait que le jour de la Nouvelle Année lunaire est devenu un jour férié pour la première fois, malgré les objections de certains membres de la communauté des affaires.

La célébration dans le pays majoritairement catholique a été généralement pacifique, selon le surintendant en chef Agrimero Cruz Jr, porte-parole de la Police nationale des Philippines.

Le dragon est le signe le plus favorable et vénéré dans les 12 signes du zodiaque chinois, un symbole de la royauté, de la fortune et du pouvoir qui est également utilisé dans d’autres cultures qui célèbrent la nouvelle année lunaire, comme au Vietnam.

En tant que tel, les hôpitaux à travers la Chine et dans les communautés chinoises se préparent à un baby-boom alors que de nombreux couples essaient d’avoir un enfant pour cette année hautement symbolique.

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a même profité du Dragon pour appeler les résidents du pays à stimuler le taux de natalité obstinément bas, dans une tentative de réduire la forte dépendance du gouvernement sur les travailleurs étrangers.

Les Autoroutes en Malaisie, où 25 pour cent de la population est d’origine chinoise, ont été embouteillées à la fin de semaine alors que la capitale Kuala Lumpur est devenu presque déserte, les gens se déplaçant en masse à leur domicile familial.

En Corée du Sud, qui célèbre également le Nouvel An lunaire, plus de la moitié de l’ensemble de la population soit environ 31 millions de personnes ont pris la route, le train et l’ avion pour les vacances.

Mais les magasins de la capitale Séoul normalement calme à cette époque de l’année-bourdonnait d’une activité alors que des dizaines de milliers de touristes de Chine ont envahi les principales zones commerçantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *