Asie Voyage

Le Myanmar (Birmanie) accélére le développement de son tourisme

Après avoir accueilli son premier million de voyageurs internationaux l’année dernière, le Myanmar (Birmanie) est à la recherche d’une nouvelle année de forte croissance pour son tourisme. Au cours du forum du voyage de l’ASEAN qui se tient à Vientiane au Laos, les autorités du Myanmar ont parlé d’environ 1,3 à 1,5 million de voyageurs attendus pour 2013.

Est-ce que le Myanmar va garder son sang froid avec le tourisme qui est en pleine ascension? Rien ne semble actuellement modifier les prévisions des experts du tourisme les plus optimistes. « Nous l’avions prévu depuis de nombreuses années à de nombreuses conférences de presse ATF. Mais cette fois nous y sommes parvenus: nous avons enfin reçu notre millions de voyageurs internationaux », a déclaré non sans une certaine fierté Daw Kyi Kyi Aye, une experte du voyage au Myanmar qui avait l’habitude d’être au ministère de l’hôtellerie et du tourisme et qui est maintenant consultante en tourisme.

L’an dernier, le Myanmar a effectivement reçu plus d’un million de visiteurs internationaux, plus exactement 1,058 millions de voyageurs internationaux. Pour la première fois, ils étaient aussi plus de voyageurs entrant dans les aéroports que les postes de contrôle aux frontières. Les quatre aéroports internationaux de Yangon, Nay Pyi Taw, Mandalay et Nyaung U (Bagan) ont accueilli l’an dernier 594 000 voyageurs, soit 56% du total des arrivées.

Les voyageurs indépendants représentent aussi l’essentiel de tous les voyageurs, ce qui représente 42% de toutes les arrivées tandis que les voyageurs d’affaires représentent maintenant 20% de tous les voyageurs. Il est prévisible que les deux catégories vont continuer à croître tant que les conditions d’entrée dans le pays sont de plus en plus facilitée alors que les investisseurs se précipitent pour saisir l’occasion offerte par une économie émergente …

Le Myanmar est certainement le point chaud du tourisme en Asie du moment. Toutefois, il est déjà confronté à des difficultés croissantes pour répondre au besoin des touristes. « Nous nous attendons à 1,3 à 1,5 millions de touristes internationaux en 2013 et les compagnies aériennes continuent d’ajouter des sièges et des fréquences de vols vers Yangon et Mandalay. Cependant, nous devons aussi accélérer les investissements dans nos installations. Quel serait le but d’avoir plus de places d’avion si les gens ne peuvent pas trouver un logement?  » a indiqué Mme Daw Kyi Kyi.

Les prix des hôtels ont grimpé en flèche l’an dernier, ce qui oblige déjà le gouvernement à mettre un plafond sur les taux maximums exigés dans les villes, surtout à Yangon. Ils sont actuellement à 787 hôtels classés dans le pays offrant un peu plus de 28 000 chambres. Selon Mme Daw Kyi Kyi, il y a encore 4 000 chambres gérés par des personnes privées telles que maisons d’hôtes.

La situation au Myanmar pourrait encore être tendu jusqu’en 2014/2015 en matière de logement. Même si les lois ont été assouplies à la fin de l’année dernière, il y a actuellement environ 36 projets en cours d’achèvement ou sur le point d’être bientôt achevés, offrant 6766 chambres supplémentaires. Alors que les chaînes internationales commencent à faire la queue à Yangon à la recherche d’opportunités d’investissement, le gouvernement a déjà désigné des zones libres d’impôt du tourisme où les investisseurs peuvent déjà construire des hôtels avec un minimum de contraintes juridiques. « Notre propre dynamique est un véritable défi pour le Ministère de l’Hôtellerie et du Tourisme du Myanmar, ainsi que pour notre office du tourisme. Mais nous restons optimistes sur notre capacité à gérer les flux croissant de voyageurs « , a conclu Daw Kyi Kyi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *